animauxenvironnementfaits divers franceJustice

Marseille: la maison de l’horreur pour les animaux

Les enquêteurs de la SPA ont découvert, jeudi 19 juillet dans un appartement du XIIe arrondissement de Marseille, des chiens maltraités et affamés, mais aussi des restes d’animaux démembrés et parfois brûlés,

Un logement marseillais du XIIe arrondissement de la ville. A l’intérieur : des chats, des chiens et un hérisson affaiblis et mal nourris, ainsi que deux cadavres de chiens qui auraient été congelés puis brûlés, selon des sources concordantes. Une femme d’une vingtaine d’années a été interpellée et entendue par les policiers dans le cadre d’une procédure pour « actes de cruauté envers les animaux ».

Après une alerte donnée par un témoin, la SPA est intervenue au domicile d’une femme, âgée d’une vingtaine d’années. Accompagnés des forces de l’ordre, les membres de l’association ont découvert une véritable horreur. À l’intérieur de l’appartement, “trois chiens enfermés dans des cages non adaptées, trois chats livrés à eux mêmes, vivants dans leurs excréments, un hérisson en guise d’animal de compagnie pour un enfant, tous ces animaux étaient sans eau et sans nourriture”, a expliqué la SPA sur sa page Facebook.

“Elle les avait congelés, puis décongelés pour les faire brûler”

Deux cadavres de chiens ont été découverts dans cette “maison de l’horreur”, comme l’ont surnommé les membres de la SPA, qui auraient été congelés puis brûlés, selon des sources concordantes. L’association a également retrouvé “des restes d’animaux démembrés”, a affirmé Xavier Bonnard,

Au total, dans le logement, les policiers ont retrouvé deux cadavres de chiens calcinés dans une poubelle, ainsi que trois chiens vivants, trois chats, un hérisson, dans des cages

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Articles Liés

Laisser un commentaire

Close