économieenvironnementfaits divers francepolitique

Le journal « L’Humanité » en difficulté

Un appel au secours. le journal l’humanité, fondé en 1904 par Jean Jaurès, a lancé, lundi 28 janvier, un appel à la mobilisation générale. En cessation de paiements, le journal, qui compte 200 salariés, a demandé à ses lecteurs d’organiser un “soutien populaire et citoyen” pour l’aider à surmonter ses difficultés financières.

“Depuis des mois”, lecteurs et employés du quotidien fondé en 1904 par Jean Jaurès ont été informés “des lourdes difficultés financières que devait affronter L’Humanité comme de nombreux autres journaux”, a soutenu Patrick Le Hyaric dans un communiqué, précisant qu’une audience aurait lieu “le 30 janvier prochain sur l’avenir de l’entreprise”.

Par le passé, « L’Humanité » a régulièrement lancé des appels aux dons. En proie à de graves difficultés en 2001, le journal avait même fait entrer des actionnaires peu habituels dans son capital. Lagardère, TF1 et les Caisses d’Epargne ont ainsi détenu 20 % de « L’Humanité ». Ils lui avaient respectivement apporté 8 millions de francs pour les deux premiers et 5 millions pour le dernier. Ils en sont sortis depuis, le capital du journal étant majoritairement détenu aujourd’hui par la Société des amis de « L’Humanité » . Le quotidien pourrait-il à nouveau ouvrir son capital à de nouveaux actionnaires ?

Rappelant “l’engagement constant de L’Humanité aux côtés des travailleurs, des milieux populaires, des ‘invisibles’, des penseurs qui contestent le système, des créateurs qui portent haut la culture”, il demande aux lecteurs de monter “une mobilisation exceptionnelle”, via des actions comme des collectes de fonds, des débats ou des animations de rue, pour l’aider à sortir de l’ornière. Un meeting de soutien est d’ores et déjà prévu le 22 février à Paris.


Grâce à de précédents appels aux lecteurs, le journal a déjà pu collecter “plus d’un million d’euros” en quelques semaines, mais cela ne lui a pas permis d’enrayer la dégradation de sa trésorerie, a-t-il expliqué dans ses colonnes. Pas plus que les aides de l’Etat, qui s’élèvent à plusieurs millions d’euros chaque année : en 2016, L’Humanité a ainsi touché 3,68 millions d’euros au titre des aides à la presse, comme l’explique Libération.

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Articles Liés

Laisser un commentaire

Close