environnementfaits divers francesociété

NANTES: le coeur reliquaire d’Anne de Bretagne à été volé

Le cœur reliquaire d’Anne de Bretagne a été dérobé dans la nuit de vendredi à samedi au musée Dobrée, à Nantes.

Un chef-d’œuvre de l’orfèvrerie du début du XVIe siècle s’est volatilisé dans la nuit de vendredi samedi, à Nantes. En effet, des individus ont réussi à s’introduire à l’intérieur du musée,selon le Conseil départemental de Loire-Atlantique.

Son  “cœur” n’est autre qu’un reliquaire, l’écrin où son organe a un jour été déposé. Un trésor d’une “valeur inestimable”, déplore Philippe Grosvalet, le président du département de Loire-Atlantique.

ils ont  aussi dérobé trois éléments de l’exposition « Voyage dans les collections », présentée depuis le 20 mai 2017 et jusqu’au 30 septembre 2018.:’Une statue hindoue dorée, d’un ensemble de monnaies d’or et de l’écrin du cœur d’Anne de Bretagne, une pièce d’orfèvrerie exceptionnelle réalisée en or en 1514.

Décédée en 1514, la duchesse Anne de Bretagne savait qu’elle serait inhumée à Saint-Denis, après avoir été l’épouse de deux rois de France, Louis VIII et Louis XII. Pour marquer son attachement à la cité ducale de Nantes, elle a souhaité avant sa mort que son cœur repose dans le tombeau de ses parents, dans l’église des Carmes, à l’époque. À la Révolution Française , l’objet échappa de peu à la fonte.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi

Close
Close

Adblock Detected

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité