faits divers francefrance

France: les augmentations au avril 2019

gaz

Les tarifs réglementés de vente du gaz fourni par Engie baisseront de 2,2 % pour les ménages qui se chauffent au gaz, de 0,7 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson seule et de 1,3 % pour ceux qui l’utilisent pour la cuisson et l’eau chaude, selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE)

Le plafond de ressources annuelles pour bénéficier de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) passe dès lundi de 8 810 euros à 8 951 euros annuels (+141 euros) pour une personne seule, résidant régulièrement en France (sauf Mayotte) et de façon ininterrompue depuis plus de trois mois. Il s’agit d’une complémentaire santé gratuite accordée pour un an renouvelable.

A noter que chaque membre du foyer a droit à la CMU-C (conjoint, concubin, partenaire de pacs, enfants de moins de 25 ans à charge) et que les plafonds augmentent en fonction de la taille des foyers : pour deux personnes (13 426 euros en métropole), trois personnes (16 112 euros), quatre personnes (18 797 euros), cinq personnes (23 378 euros) puis 3 580 euros par personne en plus

Prix plafonnés chez le dentiste

Les prix de certaines prothèses dentaires seront plafonnés. La facture du dentiste ne pourra ainsi plus dépasser 480 euros pour une couronne en zircone sur une dent “visible” (incisive, canine ou prémolaire). Un bridge céramo-métallique sur une incisive coûtera au maximum 1 465 euros.

Des pièces détachées d’occasion proposées par les garagistes. L’arrêté du 8 octobre 2018 oblige les garagistes à informer les automobilistes sur la possibilité de remplacer un élément défectueux sur leur véhicule par une PIEC (Pièce issue de l’économie circulaire).

RSA

Le montant forfaitaire du (RSA) s’établira à 559,74 euros, au lieu de 550,93 euros actuellement

Cancer : les perruques mieux remboursées

A partir de lundi, la Sécurité sociale prendra en charge la totalité du remboursement des perruques de classe 1 en fibre synthétique, soit 350 euros, contre 125 euros actuellement, pour les patients en cours de chimiothérapie. Les malades pourront ainsi se procurer une perruque de bonne qualité entièrement remboursée, sans aucun reste à charge. Quant aux prothèses capillaires de classe 2, confectionnées avec au moins 30 % de cheveux naturels, elles seront vendues 700 euros maximum et remboursée à hauteur de 250 euros par l’Assurance maladie. En revanche, les perruques plus chères ne seront pas remboursées. 

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Articles Liés

Laisser un commentaire

Voir aussi

Close
Close