société

Société : Ce que pourrait rapporter une deuxième journée de solidarité

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a évoqué la création d’une deuxième journée travaillée mais non payée. Depuis sa création, la première a rapporté près de 30 milliards d’euros.

 

 

Certains retraités également mis à contribution

Dans tous les cas, ils s’acquittent d’une contribution de 0,3% de leur masse salariale auprès de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Les professions libérales, en revanche, en sont exemptées.

Entre 2004 et 2017, la journée de solidarité a ainsi rapporté plus de 30 milliards d’euros à l’État (plus de 2,3 milliards l’an passé). A noter que…

Lire la suite sur BFM Business

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close